L’intérêt d’un ERP pour les PME et PMI

Publié le 16 avril 2015

Dans une interview accordée à l’Institut Sage, Charles Heintz, directeur général de Défis constate que les entreprises ont mis en place des processus issus de la pratique, mais qui ne sont pas toujours bien optimisés.

C’est là tout l’enjeu d’un progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP en anglais).

Le CXP définit un PGI comme un ” logiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus d’une entreprise, en intégrant l’ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l’aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l’approvisionnement, le commerce électronique. “

Du logiciel « fait maison » à l’ERP modulable

google-analytics-adwords-dashboard-no-excel

Charles Heintz aime parler d’ « Excel mania » pour désigner cette gestion par tableur qui a encore une place importante dans nos entreprises.

Certaines utilisent leur propre logiciel, voire d’anciens outils, qui sont souvent difficiles à faire évoluer et coûteux en maintenance.

L’un des gros atouts d’un progiciel de gestion intégré (ERP) est qu’il repose sur un système modulaire.

Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir la suite complète du logiciel, mais  d’ajouter uniquement les fonctionnalités (modules) dont l’entreprise à besoin.
sage100-entreprise
Cette modularité permet d’avoir une homogénéité de l’information (les données étant partagées avec les différents modules) et d’être évolutif avec des coûts raisonnables sans remettre en cause l’existant.

La maturité de ce type de produit permet un délai de seulement deux à trois mois pour être opérationnel chez le client.

 

Le rôle de Défis est justement de vous conseiller selon vos besoins avec un investissement maîtrisé et une mise en place en douceur des solutions.

 

Franchir le cap

Contrairement aux idées reçues, les patrons de PME / PMI ne sont pas réticents au numérique et à la mise en place d’outils de gestion.

Cependant, il existe encore un décalage entre visions et prévisions et la réalité du marché à laquelle est confrontée Défis.

L’essentiel est de trouver un compromis entre besoin exprimé et réalité financière.

generation_i7
Exemple avec un torréfacteur qui était un adepte du tableur pour gérer sa production et la gestion de ses entrepôts.

Afin d’augmenter sa productivité et pour mieux gérer ses coûts, il a fait le choix de migrer vers une solution ERP via le logiciel Sage 100 Industrie associé à la solution logistique DSL 100 proposée par Défis.

 

Retrouver l’intégralité de l’interview sur le site de l’Institut Sage.